Les séances mensuelles de l’Académie se tiennent traditionnellement en matinée d’octobre à mai, le troisième samedi de chaque mois.

Entre 1983 et 1994, ces séances furent accueillies au Musée Belle-Vue sis à Bruxelles, Place des Palais, avant d’être organisées à la Bibliothèque royale de Belgique (1994 à 2008). Depuis 2009, les séances et autres réunions de travail se tiennent dans les locaux du Palais des Académies.

Prés de 200 conférences et exposés ont ainsi été présentés durant ces vingt-cinq dernières années, par les membres de l’Académie à leurs confrères lors de ces séances qui sont l’occasion d’échanges impliqués et largement interdisciplinaires. Des visites d’expositions, de complexes muséaux, de fouilles ou de sites en restauration complètent ces travaux par des réflexions « in situ ». Un compte rendu de ces diverses séances est publié, chaque année, dans la Revue belge d’Archéologie et d’Histoire de l’art.

À ces conférences s’ajoutent diverses activités qui organisent la vie de l’Académie : la séance de rentrée précise les objectifs de l’année, celle de décembre voit la présentation du volume annuel de la Revue. La séance de janvier est l’occasion de présenter les candidatures des nouveaux membres correspondants et associés étrangers, tandis que celle de février est précédée de l’Assemblée Générale statutaire et élective. En mars, l’Académie accueille généralement un conférencier étranger et cette séance est suivie de la réception en l’honneur des nouveaux membres. Avril rassemble les membres pour la dernière séance « intra muros » et l’année se clôture en mai par des visites effectuées en Belgique ou à l’étranger, dans les limites de ce que furent autrefois les anciens Pays-Bas.

Deux conseils d’administration sont, en outre, traditionnellement convoqués, l’un en décembre et l’autre en juin.