L’Académie a, au titre de Comité belge d’histoire de l’art, soutenu un certain nombre de colloques internationaux portant sur des thématiques qui lui ont paru essentielles pour l’avancement de la recherche.

Parmi ceux-ci, on citera le colloque international François Ier et les artistes du Nord (1515-1547) dont la direction scientifique a été assurée par deux de ses membres : Mmes L. Fagnart et I. Lecocq.

Co-organisé par l’Académie royale d’Archéologie de Belgique, le Comité belge d’Histoire de l’Art, l’Institut royal du patrimoine artistique et l’Université de Liège (Transitions), ce colloque qui a privilégié l’étude les liens entre le « grand roy Françoys » et les arts du Nord, a rencontré une large audience internationale. Le volume de ses actes a été publié avec le soutien de l’Académie (2017).

L’exposition « Borman et fils. Les meilleurs sculpteurs » présentée au M. Museum de Leuven (20.09.2019-26.01.2020) a également vu l’implication de l’Académie et de plusieurs de ses membres. Le projet de cette exposition à, en effet, été proposée au Musée par Mr M. Lefftz, qui a travaillé avec Mmes B. D’Hainaut, C. Dumortier, E. Mercier, MM J. Klinckaert et M. Kavaler (comité scientifique) à une reconsidération générale du catalogue des œuvres attribuées à cette dynastie de sculpteurs, ainsi qu’à une relecture des conditions et modalités de production de la sculpture de la fin du Moyen Âge dans les anciens Pays-Bas (Bruxelles, Louvain, Anvers).

Un colloque international, soutenu par l’Académie et le Comité belge d’Histoire de l’Art, impliquant plusieurs académiciens a approfondi diverses problématiques initiées par cette exposition. Le volume de ces Actes a bénéficié du soutien de l’Académie royale d’Archéologie de Belgique – Koninklijke Academie voor Oudheidkunde en Kunstgeschiedenis.

D’autres activités sont actuellement en voie de réalisation. Parmi celles-ci, on notera la mise en œuvre d’un travail de recherche collaborative visant à la publication d’une « Historiographie de l’histoire de l’Art en Belgique ».

L’Académie entend également prendre en charge une réflexion sur l’éthique et certaines des pratiques en usage dans la discipline.

Elle s’emploie, en outre, à resserrer ses liens avec plusieurs institutions belges impliquées dans la recherche en histoire de l’art et son affiliation (2019) à l’Union Académique Internationale (UAI) devrait lui permettre d’accroître ces collaborations internationales.