Les anniversaires célébrés en 1992 et 2017 ont vu l’organisation de colloques, dont le programme composé par les contributions de ses membres fut présenté à un large public. Ces contributions furent ensuite diffusées sous forme d’articles dans la Revue (LXI-1992 et LXXXVI-2017 – 1 et 2).

L’Académie organisa également le 2 décembre 2006 une journée de rencontre entre jeunes historiens de l’art issus des sept universités belges dans lesquelles cette discipline est enseignée (Bruxelles (ULB), Brussel (VUB), Gand (RUG), Louvain (KUL), Liège (Ulg), Louvain-la-Neuve (UCL) et Namur(FUNDP)). Un financement du Fonds Prince Philippe, visant à stimuler le dialogue entre les Communautés, a permis de soutenir cette rencontre publique et les travaux présentés lors de celle-ci furent publiés dans le volume LXXX – 2011/1 de la Revue.

En 2016, agissant au titre de Comité belge d’Histoire de l’Art, l’Académie a offert son soutien au colloque international « François Ier et les artistes du Nord (1515-1547) » organisé par l’Institut royal du patrimoine artistique (IRPA) et l’Université de Liège (ULg, Transitions). Le volume des actes de cette rencontre, qui compte des contributions de plusieurs académiciens, a paru avec le soutien de l’Académie (2017).

En 2019, l’Académie a apporté son soutien au colloque international organisé par le M. Museum (Leuven) en phase avec l’exposition « Borman et fils. Les meilleurs sculpteurs ». Une exposition conçue par l’équipe du musée assistée d’un comité scientifique regroupant plusieurs membres de l’Académie. La publication associée à cette exposition, « Borman. A Family of Northern Renaissance Sculptor » contenant un catalogue et des textes d’analyse (lien vers le document 6), implique, elle aussi, plusieurs membres de l’Académie. Les intervenants à ce colloque (27-29 novembre 2019) ont entrepris de réagir, de préciser, de contester ou d’augmenter certains des apports de cette exposition initiant un dialogue qui a permis une série d’avancées décisives dans la connaissance et l’appréciation d’un pan, essentiel et largement référant, de la sculpture des anciens Pays-Bas, à la fin du XVe et au début du XVIe siècle.